PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

Ventilation

La ventilation : le complément indispensable de votre isolation.

 

Renouveler l’air dans sa maison est une nécessité. Et plus l’on isole sa maison, plus une bonne ventilation est primordiale. Mais s’il faut apporter de l’air neuf de l’extérieur, il convient aussi de limiter les déperditions thermiques. C’est ce que permettent les solutions de VMC que nous vous proposons.

Pas de confort thermique sans une bonne ventilation. Renouveler l’air est absolument nécessaire à notre santé. L’air neuf permet d’assurer en toute sécurité le fonctionnement des appareils à combustion, d’évacuer les odeurs et les polluants, et d’éliminer les excès d’humidité contenus dans l’air intérieur des pièces humides comme la cuisine ou la salle de bains. Dans une maison ancienne, les menuiseries laissent souvent passer les courants d’air. S’ils sont sources d’inconfort, ils contribuent pour une grande part à l’aération de la maison et à l’évacuation de la vapeur d’eau contenue dans l’air. Les supprimer en remplaçant les fenêtres anciennes par des fenêtres plus étanches, sans les compenser par des mesures appropriées, conduit à créer une ambiance humide et malsaine. Et le phénomène s’aggrave si l’on améliore aussi l’isolation des murs et des toitures.

Le remède : recréer une bonne aération tout en limitant les déperditions de chaleur qui accompagnent le renouvellement de l’air. Seule une ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet de faire respirer correctement une maison bien isolée. L’air frais venant de l’extérieur pénètre dans les pièces non humides par des entrées d’air, circule grâce au détalonnage des portes, et il est évacué par des bouches d’extraction placées dans les pièces humides, au moyen d’un ventilateur installé dans les combles ou un local technique. En fonction du type de machine installée, le débit d’air peut être constant ou varier en fonction de l’humidité intérieure.

Plus performante encore, la VMC double flux permet de réduire de façon beaucoup plus significative les déperditions de chaleur dues au renouvellement de l’air. Dans ce cas il s’agit de récupérer l’air vicié extrait du logement et de l’utiliser pour réchauffer l’air neuf filtré venant de l’extérieur. Un ventilateur pulse alors cet air neuf préchauffé dans les pièces principales par des bouches d’insufflation.

La VMC double flux

 

La VMC hygroréglable

 

lien-vers-analyse-air