Au premier avril, l’agence d’Auxerre devient une société à part entière, sous la dénomination de CIH. après 18 ANS de collaboration , c’est le moment pour Pierre BUSSONE et Fred FREMION de revenir sur leur parcours et de regarder vers l’avenir.

pierre
  • Facebook

Pierre, la société CBH a beaucoup donné pour le développement du groupe, aujourd’hui c’est Fred qui évolue, quel est ton ressenti ?
C’est avec une grande fierté que je donne la possibilité à Fred de voler de ses propres ailes comme cela a déjà été fait il y a quelques années avec certaines personnes du groupe. Fred et tout son personnel vont pouvoir s’exprimer pleinement et montrer à tous que CIH peut devenir une grande société. Tous les ingrédients sont là pour une complète réussite : le service commercial qui amène par ses résultats mensuels une certaine sérénité, le service technique qui fait preuve de bonne volonté et qui ne demande qu’à apprendre et enfin le secteur géographique avec un développement possible dans l’avenir en Seine-et-Marne.

fred
  • Facebook

Fred, peux-tu nous retracer ton parcours au sein du groupe ?
En quelques mots, j’ai commencé dans l’agence d’Auxerre avec 3 personnes. Au fil du temps et avec l’expérience, l’évolution de cette agence s’est imposée à moi. Après quelques difficultés de recrutement, j’ai aujourd’hui une équipe solide qui me permet d’avancer et de pouvoir monter une société.

Pierre, c’est aussi un gros challenge pour CBH. Quelle est ta vision pour les années à venir ?
En ce qui concerne CBH, nous allons tout faire pour développer nos deux agences de Mâcon et Lons. Avec le soutien de Sébastien Viol, Pierre-Yves Boulet est sur la bonne voie pour faire réussir toute son équipe. Quant à Laurent Laxenaire, ses nouvelles recrues laissent présager de bonnes choses pour la suite. Pour Dijon, nous comptons recruter dix commerciaux dans les 2 ans à venir et je compte sur les responsables d’équipe afin de tout mettre en place pour envisager un avenir
serein.

Pour le reste, j’ai la chance de travailler avec Karim qui fait du super boulot, ce qui fait qu’aujourd’hui, je suis fier de mon service technique .
N’oublions pas notre charmante secrétaire Virginie qui est pleinement investie dans la société et qui est aussi un pilier de CBH.
Avec tout le personnel qui m’entoure aujourd’hui et toutes les possibilités d’évolution possibles, je ne peux que voir l’avenir en bleu.

Fred, quelle est ta vision pour le développement de CIH : produits, CA, géographie ?
Ma vision est assez simple : conserver l’évolution des 16 — Le Carré News avril/juin 2013 produits intérieurs tout en développant le photovoltaïque. En effet, je pense que ce type de produit s’inscrit dans la modernisation de l’entreprise et répond à la demande des clients pour les économies d’énergie.

Concernant le CA, je pense tout d’abord le stabiliser pour ensuite l’augmenter et faire ainsi évoluer mes collaborateurs techniques et commerciaux.

Pour la partie géographie, je compte mettre en place, dans un futur proche une équipe pour le développement de la Seine-et-Marne.

Pierre, une page se tourne, quels conseils as-tu envie de donner à Fred ?
Une page se tourne effectivement, on n’oublie pas comme ça 18 ans de coopération et de complicité… Je souhaite à Fred toute la réussite qu’il mérite par rapport à son implication dans le travail ; pour ce qui est des conseils, je serai disponible le temps qu’il faut pour répondre à ses attentes. Fred est aujourd’hui entouré de gens sur lesquels il peut compter et dans nos affaires c’est primordial ; qu’il reste proche de ses troupes, à l’écoute et tout ira bien ; il a toutes les compétences pour être un bon gérant, je n’en doute pas. Alors bon vent.

Fred, quel souvenir garderas-tu de tes années CBH ?
Je garderais un bon souvenir de CBH après tant d’années de collaboration et de complicité avec Pierre. Si je devais n’en citer qu’un, je retiendrai la remise des prix 2010 pour la première place société et la troisième place équipe, une récompense obtenue après de longues années de travail.

philippe
  • Facebook

Interview réalisée par PSS.